Née d’une aventure photographique de plusieurs mois, cette série a pour dessein de vous dévoiler le quotidien du Japonais.

Ce Japon fait de contradictions, à la fois fascinant et déroutant.
Ces triptyques illustrent ce pays où la tradition n’est jamais loin de la modernité.

Un pays où tout est codifié, un peuple perfectionniste à l’extrême, impitoyable machine à travailler, dont le quotidien est réglé au métronome grâce à une incroyable créativité technologique, mais aussi artisanale voire artistique.
Le «beau» comme du baume au coeur.

Un raffinement discret, est présent partout dans les moindres détails jusque dans les mots et les attitudes.
Les japonais cherchent inlassablement à maîtriser, anticiper le temps, l’environnement - particulièrement cruel - les comportements.

Ont-ils jamais été libres ? La jeunesse en révolte, raisonnée ?

Qu’importent les erreurs et les échecs, ils ne sont que sources de défis, d’amélioration et de dépassement de soi... à l’échelle d’un pays.

C’est ce contraste, parfois loin de notre entendement occidental, que j’ai voulu mettre en images.

Je rends hommage à ma manière, à ce peuple solidaire, courageux souvent paradoxal mais néanmoins passionnant.


Japon, Avril puis d’Octobre à Décembre 2012.


This series Les couleurs de Tôkyô has been inspired by a trip of several months in and around Tôkyô and in these images I want to explore the daily life of some Japanese.

Japan is a country of contradictions both fascinating and confusing.

These triptychs illustrate this country where tradition is never far from modernity.

Japan, a codified country where extremely perfectionist people become a ruthless work machine. Everyday life is set like a metronome but with an incredible technological creativity also involving arts and crafts.

The «beautiful» to console the heart.

Discreet elegance can be found in every detail as well as in words and attitudes.
Japanese tirelessly seek to control and anticipate the weather, the environment - particularly cruel - and people's behaviour.

For every Japanese, mistakes and failures become sources of challenge and improvement .

I want to illustrate their contrasts, sometimes far from our Western mind.

In this series, I am honoring courageous Japanese people who support each other and who can be both paradoxical and enriching.

Japan - April and October to December 2012

 

http://www.slideluckeditorial.com/sonia-hamza-les-couleurs-de-tokyo/

format: 120cmx80cm / 47,24 x 32,5 inchs